Just another Blogvie.com weblog

Ce cours sur l’historique de Windows vous permettra de distinguer très simplement la différence qui existe entre les différentes versions de Windows.
Enumérons d’abord quelques versions de Windows :
 Windows 3.11
 Windows 95
 Windows 98

 Windows 2000
 Windows XP
 Windows 2003
 vista
 Windows Seven
 Quelques notions sur Windows 95
Windows 95 remplace la version Windows 3.11.
 AVANTAGES PAR RAPPORT A L’ENCIENNE VERSION
Par rapport à Workgroups (version 3.11). La version 95 apporte de nombreuses améliorations:
• Système d’exploitation Multitâches
• La version OSR2 permet l’utilisation de FAT32.
• programmation en 32 bits (du moins en partie), architecture interne remaniée.
• Il reste compatible avec les programmes 16 bits
• Architecture interne remaniée. Il reste compatible avec les programmes 16 bits
Remplacement des pilotes par des VXD (Virtual device driver). Ce sont des pilotes 32 bits qui travaillent en mode protégé avec comme extension de noms de fichiers. Ces pilotes sont chargés dynamiquement (uniquement au moment où ils sont nécessaires), à la différence des versions précédentes.
• Modification de l’interface et des menus, avec notamment le bouton Démarrer et le bureau
 INCONVENIANTS
Windows 95 ne gère pas l’USB. Même si quelques configurations Plug and Play sont reconnues, il n’est pas nativement Plug and Play, il faudra attendre Windows 98 et 2000.
 Quelques notions sur Windows 98
Windows 98 est sorti fin juin 1998. Il remplace Windows 95, mais en gardant son architecture globale et le design - interface graphique.
 AVANTAGES PAR RAPPORT A L’ENCIENNE VERSION
Par rapport à Windows 95: La version 98 apporte de nombreuses améliorations:

• Intégration du Plug And Play (détection automatique du matériel).
• Détection de nouveaux ports de communication comme l’USB 1.1

• Architecture interne 32 bits pour la majorité des composants (pas tous), ce qui devrait améliorer la vitesse du système.
• Meilleure protection contre les plantages du système (mais c’est plus souvent le système d’exploitation qui plante les programmes que l’inverse).
• Partitions en fat 32 qui permet de plus petites partitions (léger gain de places) et des partitions supérieures à 2 GB.
• Gestion d’énergie pour les portables.
• Gestion de 2 cartes graphiques simultanées. Ceci nécessite 2 cartes graphiques avec des pilotes adéquats.
• Amélioration des appels téléphoniques à distances.
• Mise à jour du système d’exploitation via Internet
• Tâches planifiées

 Quelques notions sur Windows 2000
Si dans le cas de Windows 98, on parle de mises à jour, les versions PRO de Microsoft parlent de service Pack, des corrections majeures: nouveaux périphériques détectés et correction des failles de sécurité découvertes .Successeur de NT 4.0, Windows 2000 est une version professionnelle. Par rapport à la version précédente, cette version va compléter les fonctionnalités en ajoutant les évolutions technologiques des ordinateurs.
Il intègre différents composants
1. Gestionnaire d’entrées / sorties: reprend les systèmes de fichiers, les pilotes de périphériques et le gestionnaire de cache qui met en mémoire ram les parties contenues sur le disque dur souvent utilisées.
2. Moniteur de sécurité: surveillance au niveau local
3. Gestionnaire de communication inter-processeur (IPC): gère les communications clients - serveurs.
4. Virtual Memory Manager (VMM): gère les espaces mémoires Ram désignés pour chaque application. IL permet également au système d’exploitation d’utiliser le disque dur comme mémoire physique, appelée mémoire virtuelle.
5. Gestionnaire de processus et d’objets: gère le démarrage et la fermeture des processus (programme ou partie de programme) et threads (jeu particulier de commandes d’un programme).
6. Gestionnaire Plug and Play: centralise, détecte et arrête les périphériques Plug and Play.
7. Gestionnaire d’alimentation
8. Gestionnaire d’interface graphique (GDI): gestion des fenêtres et des images, il gère également différents périphériques comme le clavier et la souris. Win2000 Server intègre les services d’annuaires Active Directory pour la centralisation des utilisateurs, des groupes, des services de sécurité et ressources réseau
 Quelques notions sur Windows xp
XP est sorti en 2001. Il reprend quasiment la même structure que Windows 2000. Il n’y a pas de versions serveurs.
Cette version découle de Windows 2000 et possède peu de différences entre les deux versions standards (PRO et HOME), y compris la stabilité (en plus comme en moins).Conformément à une directive Européenne, Microsoft a retiré Media Player, le lecteur multimédia, dans les versions N (c’est identique pour Vista).
Au niveau réparation, les versions Home et Pro utilisent les mêmes outils, sauvegarde et restauration automatique de la base de registre, démarrage sur le dernier fonctionnel, … Internet Explorer 6.0 est implanté dès la première version. Il permet un cryptage sur 128 bits, comme Internet Explorer 5.5.
Les deux versions sont équivalentes au niveau administration et fonctionnalités. L’appellation est donc plutôt marketing, même si la version Pro est la seule capable de se connecter sur un serveur réseau en nom de domaine
La version Pro reprend notamment:
• biprocesseur. Le dual-core et l’hyperthreading sont acceptés par les deux versions, ce qui n’était pas tout à fait le cas en Windows 2000.
• Partage réseau de dossiers par mot de passe (limitation à 10 utilisateurs extérieurs maximum), en home, une fois un dossier partagé, il est accessible à tous les autres ordinateurs du réseau.
• Cryptage des fichiers
• Bureau à distance (accès complet à partir d’un autre ordinateur)
• Mise en cache des dossiers et fichiers hors connexion réseau
• Service d’installation à distance de logiciels
XP a été remplacé en janvier 2007 (pour le grand public) par Windows Vista, alors qu’il est (enfin) stable.
 Quelques notions sur Windows 2003
Windows 2003 est une version uniquement serveur réseau. Elle remplace les versions équivalentes de Windows 2000 sur les quelles elle se base. Les successeurs de la version station de 2000 étant XP. Ce système d’exploitation est développé en version 32 bits et en version 64 bits pour processeurs Xeon, Opteron et Athlon 64 bits. L’Itanium n’est accepté que dans certaines versions 64 bits spécifiques. Par rapport à Windows 2000 server, Microsoft a positionné 2003 comme une passerelle entre le réseau local et Internet, servant finalement de firewall - sécurité, point d’accès entre les deux. Ceci permet aussi certaines fonctionnalités supplémentaires comme la centralisation des accès réseaux - Internet via VPN et quelques logiciels supplémentaires. Une installation standard nécessite deux cartes réseaux, une pour chaque connexion. Traditionnellement, le serveur DHCP pour la partie locale est exécuté directement sur le serveur, pas pour l’autre partie, connectée à un routeur dans les cas les plus courants incluant lui aussi un serveur DHCP. La version standard livrée avec Windows 2003 Server permet:
• de capturer des trames directement sur le réseau
• D’afficher et filtrer les trames capturées. Les captures sont enregistrées dans des fichiers.
 Quelques notions sur vista
Quasiment dès sa sortie, Vista a rencontré de nombreux problèmes d’incompatibilités au niveau des pilotes existant et des logiciels acceptés. Il s’est notamment distinguer par une stabilité relative digne d’un Windows 2.0: au niveau travail, retour d’une mise en vieille, … Internet est également en partie responsable. La configuration de départ a été clairement sous-évaluée, 1 GB de mémoire étant le strict minimum pour le faire fonctionner. Pourtant, le minimum requis est un processeur 1 GHz avec 512 MB de Ram, un disque dur de 40 GB avec 15 GB de libre, version officielle.
Quelques améliorations qui ont largement alourdit le système d’exploitation Au niveau sécurité.
On retrouve des fonctions de récupérations. L’implantation des gadgets sur le bureau (horloge, bloc note, météo, …), Internet Explorer 7, implantation d’un nouveau pare-feu et d’un anti-spyware, modification des niveaux de protections réseaux, implantations de certificats pour la navigation, … Au niveau des outils de dépannage, Vista intègre un outil de diagnostics et un outil de réparation du démarrage.
La gestion de la sécurité interne a été complètement modifiée. Le nombre de service au démarrage a nettement augmenté, ce qui nécessite des ordinateurs nettement plus musclés que les versions précédentes.

 Quelques notions sur Windows seven
Microsoft va le présenter comme plus sécurisé, plus facile à utiliser, plus rapide (par rapport à Vista). VISTA n’a pas pu régler les failles de sécurité et la configuration d’une simple adresse IP fixe (entre autre).
Comme nouveautés globales par rapport à Vista, on retiendra
• l’émulation d’application XP (à partir de la version professionnelle)
• une nouvelle méthode de partage des dossiers (mais uniquement dans les réseaux de type domicile) qui essaye de faciliter les partages par rapport à un Workgroups. Ce sont les groupes résidentiels qui devraient permettre de diffuser des contenus multimédia plus facilement aux autres ordinateurs familiaux.
• La barre de démarrage est également modifiée, la barre “Bureau” doit être créée manuellement et dommage pour ceux qui préfèrent ouvrir 5 fenêtres Explorer.
NB : C’est un plus par rapport à Vista assurément (mais ce n’est pas très difficile non plus) mais surement pas un progrès significatif pour l’utilisateur et encore moins pour un technicien.

mars 10th, 2010 at 9:21  |  Réagir | Permalink

ce cours

mars 10th, 2010 at 5:15  |  Réagir | Permalink
  • dans le domaine militaire, un paquetage est l’ensemble des équipements personnels remis à une recrue lors de son incorporation dans une unité ;en informatique :en génie logiciel, un paquetage est un archive comprenant les fichiers informatiques, les informations et procédures nécessaires à l’installation d’un logiciel sur un système d’exploitation . APT,RPM etURPMI sont les principaux gestionnaires de paquetages pour LINUX.en programmat, le termeun paquetage est le nom donné aux BIBLIOTHEQUESLOGICIELLES.
juin 18th, 2009 at 8:57  |  Réagir | Permalink

           PROCESSUS D‘ ENVOI ET RECEPTION DES MAILS

        Lors de l‘envoi d’un mail, le message passe de serveur en serveur jusqu’au serveur de messagerie  du destinataire. Plus concrètement du serveur de courrier  électronique chargé des transports :MTA (mails transport agent) jusqu’au MAT du destinataire, qui le délivre ensuite au serveur POP ou  IMAP(selon le choix).

Le serveur POP ou IMAP reçoive le message et le stock jusqu’à ce que le destinataire en demande

                NB : les serveurs du courrier entrant ou de réception sont appelés serveurs POP ou serveur IMAP (selon le protocole choisi) ; alors que les serveurs sortants ou d’envois sont appelés serveurs SMTP (sortes de protocoles)/serveurs de courriers sortants.

.NB : Pour envoyer du Courier électronique l’expéditeur n’a pas besoin de s’authentifier il peut donc verrouiller son serveur SMTP. En revanche, pour une réception, il se munir de ses identifiants ,du mots de passe d’aces à la messagerie et des paramètres du serveur (POP3 ou IMAP).

 

juin 8th, 2009 at 8:21  |  Réagir | Permalink

LOGICIEL NETWORK PROBE

  Prenons pour exemple le PRTG NETWORK MONITOR

Il permet une surveillance rapide du réseau intégral. Il fournit aux administrateurs toutes les informations nécessaires pour une maintenance optimale et un fonctionnement sans faille du réseau.

Grâce au PRTG Network Monitor, nous pouvons réagir efficacement aux exigences réelles des clients. Car, une surveillance réseau intégrale représente un élément essentiel de l’ensemble de la stratégie pour des entreprises modernes et agissant avec succès. Et ceci est d’autant plus marqué qu’elles sont dépendantes de leur système informatique .le PRTG Network Monitor ouvre de nouveaux horizons sur le marché du monitorage réseau.

 

juin 8th, 2009 at 8:15  |  Réagir | Permalink

 Une collision est un processus  au terme duquel deux machines  d’un meme segment essayent d’envoyer des paquets au meme nomment .                                                                domaine de collision est un groupe d’appareils réseaux directement connecté, ou’ seule une machine envoie le paquet pendant que les autres attendent.Ici, le hubs est un obstacle car il augmente les collisions.

Un domaine de collision peut être un seul segment de câble Ethernet.

pour limiter les collision on peut segmenter le réseau ceci permet d’isoler le trafic entre les segments.

Un domaine de diffusion est une aire logique d’un réseau informatique où n’importe quel ordinateur connecté au réseau peut directement transmettre à tous les autres ordinateurs du même domaine, sans devoir passer par un routeur (Un routeur est un matériel de communication de réseau informatique destiné au routage. Son travail

juin 1st, 2009 at 11:27  |  Réagir | Permalink

echange de paquets dans plusieurs reséaux

 

Quand un ordinateur envoie une commande PING au serveur YAHOO.COM ayant l’adresse IP 172.24.216.163 par exemple <La commande PING permet de tester la communication entre deux ordinateurs sur un réseau>. Elle envoie des données à un ordinateur distant et demande à celui ci de renvoyer une réponse. Si l’ordinateur distant répond, l’utilisateur conclut que cet ordinateur existe.

La commande PING est envoyée à tous les hôtes du segment, ensuite les données traversent le concentrateur. Comme le concentrateur est un équipement de couche 1, aucune décision n’est prise ; les données sont simplement envoyées vers tous les autres ports du concentrateur.

NB : LE ROTEUR consiste a examiner les paquets entrants , a choisir le meilleur chemin pour les transporter sur le reseau et ales commuter ensuite au port de sortie approprie .sur les grands reseaux ils sont les équipements de régulation du trafic las plus importants .ils permettent a pratiquement a n importe quel type d ordinateur de communiquer avec n importe quel autre dans le monde . il a au moins adresse IP car il permet la liaison entre les différents réseaux

 SEGMENT : c est une section d un réseau relie par des ports , des routeurs ou des commutateurs.

PORT :  unité se reliant a un réseau local.

Quand l’ordinateur 1 constate que YAHOO.COM n’est pas une adresse locale, il envoie au routeur la trame de données qu’il a créée.

 

Le routeur suivant retire l’encapsulation de la Trame et recherche l’adresse IP 172.24.216.163 dans sa table de routage. Il trouve que cette adresse est directement connectée à l’interface 172.24.216.161


Le commutateur vérifie l’adresse MAC de destination

Le commutateur détermine que pour joindre l’hôte ayant cette adresse MAC, il doit acheminer la trame par le port 1.


Le serveur YAHOO.COM vérifie l’adresse MAC, retire la trame de données, vérifie si l’adresse IP est la sienne, puis retire l’en tête IP et traite les données. La commande PING correspond en fait à une question : L’ordinateur distant est il là et est il actif ? Puisque L’ordinateur hôte est actif et qu’il a reçu la requête PING, il renverra une réponse. Suivant les mêmes règles qu’a l’aller.

NB :   Les Commutateurs : Couche 2 (liaison de données)

Le commutateur est un équipement combinant la connectivité d’un concentrateur et les capacités de régulation du trafic d’un pont sur chaque port. Il commute les trames des ports d’entrée (interfaces) aux ports de sortie, tout en fournissant à chaque port une pleine bande passante.

La différence entre le concentrateur et le commutateur est que ce dernier prend des décisions en fonction des adresses MAC tandis que le concentrateur ne prend aucune décision. En raison des décisions qu’il prend, le commutateur rend le réseau local  beaucoup plus efficace.

Quelques notions sur le serveur DNS

Le Domain Nam system ou DNS est un serveur permettant d établir une correspondance entre un adresse IP et un nom de domaine et plus précisément de trouver une information a partir d un nom de domaine.

Les ordinateurs connectés à un réseau IP, possèdent tous une ADRESSE IP. Ces adresses sont numériques afin d’être plus facilement traitées par une machine., elles sont sous  la forme xxx.yyy.zzz.aaa, où xxx, yyy, zzz et aaa sont quatre nombres variant entre 0 et 255 et chaque chiffre étant écrit sur quatre bits Il n’est pas évident pour un humain de retenir ce numéro lorsque l’on désire accéder à un ordinateur d’Internet. C’est pourquoi un mécanisme a été mis en place pour permettre d’associer à une adresse IP un nom intelligible, humainement plus simple à retenir, appelé nom de domaine. Résoudre un nom de domaine, comme par exemple fr.wikipedia.org, c’est trouver l’adresse IP qui lui est associée.

Quand un utilisateur souhaite accéder à un serveur web, , son ordinateur émet une requête spéciale à un serveur  DNS, demandant ‘Quelle est l’adresse de ce serveur web?’. Le serveur répond en retournant l’adresse IP du serveur web. Il est également possible de poser la question inverse, à savoir ‘Quel est le nom de domaine ou quels sont les noms de domaines de telle adresse IP ?’. On parle alors de résolution inverse  (inverse query)

mai 25th, 2009 at 9:02  |  Réagir | Permalink

Bienvenu sur Blogvie.com. ceci est votre premier post. Il faut le modifier et commencer votre blogging! cliquez sur wp-login.php votre login et mot de passe se trouve sur votre email activation.

novembre 11th, 2008 at 10:00  |  1 Commentaire | Permalink


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 9 articles | blog Gratuit | Abus?